Quel type d’assurance faut-il pour conduire une voiture sans permis ?

Pour la sécurité de tous les usagers de la route, il est important que chaque conducteur ait son permis de conduire. Outre l’assurance automobile, c’est l’une des formalités à justifier lors d’un contrôle routier. Cependant, certaines personnes sont autorisées à conduire sans permis, mais ne sont pas exemptées d’une couverture dommages pour le véhicule. Quel type d’assurance faut-il pour conduire une voiture sans permis ?

L’assurance responsabilité civile

En matière d’assurance automobile, la réglementation impose au moins la souscription à la responsabilité civile. Cette couverture obligatoire dite assurance au tiers assure la prise en charge à 100 % pour tous dommages matériels et corporels subis par ces derniers.

Cette indemnisation à laquelle ils ont droit incombe à l’assureur à condition que ce soit votre véhicule VPS assuré qui soit à l’origine de l’accident. C’est le minimum auquel vous êtes tenu de contracter avant la mise en circulation de l’automobile concernée. Le manquement à ce devoir légal est passible de sanction pécuniaire.

Sur ce, la responsabilité civile ne couvre pas les dégâts subis par le véhicule ni les vôtres en tant que conducteur. Peu importe le type de véhicule sans permis dont vous disposez, le(s) passager(s) sont considérés comme des tiers. Pour alors étendre la protection, vous êtes libre de souscrire à d’autres garanties.

L’assurance du conducteur

Comme le précise son appellation, cette assurance est au profit du conducteur du véhicule sans permis. Elle couvre uniquement vos dommages corporels si pendant l’accident vous êtes au volant. La compagnie d’assurances auprès de laquelle a été souscrit votre contrat intervient donc pour le remboursement de vos frais de soins. Cette garantie est appliquée lorsque vous êtes responsable de l’accident ou quand le sinistre ne relève de la faute de personne. Au cas où un responsable serait désigné, l’indemnisation revient à son assureur.

Contrairement à la prise en charge totale des tiers par la RC, les engagements financiers de votre assureur concernant vos soins corporels (assurés) sont limités. Les conditions sont définies au contrat à la souscription et suivant les formules proposées par la société d’assurance. D’où l’intérêt de demander des devis de comparaison afin d’évaluer les offres.

Les assurances dommages au véhicule

Votre voiturette est exposée à plusieurs types de risques. Pour répondre aux différentes particularités, il y a plusieurs garanties qui sont proposées par les entreprises d’assurance.

  • La « dommages collision » : assure une réparation de la voiture en cas de collision avec une autre voiture, un piéton ou un animal si l’identification est faite.
  • L’incendie : assure un remplacement des parties irrécupérables ou un pur remplacement du véhicule si inutilisable après qu’il a pris feu. Les conditions de règlement sont mentionnées dans la police.
  • Le Bris de glace : couvre les bris de pare-brise et généralement toutes les surfaces vitrées sur le véhicule sans oublier les blocs optiques des phares.
  • Les dommages intempéries : permettent l’indemnisation à la suite de tempête et catastrophes naturelles ayant atteint la voiture.
  • Le vol : fonctionne de la même manière que l’incendie dans un cas de vol élémentaire, partiel ou total.

Vous pouvez bien entendu compléter la protection du contenu présent dans le véhicule avant le sinistre et souscrire aux services associés comme le dépannage.

L’assurance tous risques

C’est la plus large proposition d’assurance automobile. Elle ne tient pas compte des parts de responsabilité. Une fois la déclaration de sinistre effectuée, vous serez remboursé.